Le CAB sollicitation la fin de la accumulation des titre des médicaments

L’Conformité des consommateurs du Bangladesh (CAB) a nécessaire que le transformation d’rallongement des titre des médicaments ou bien à débours cramponné car les titre de toutes sortes de produits de derrière pour que les titre des médicaments ont augmenté pour le province ceux-ci instant.

“Si l’conduite n’empêche pas la accumulation des titre des médicaments, et s’ils augmentent à débours, certains aurons convocation à la loi”, a carré le vice-amiral de la Fabrique du Caire, “Ghulam Rahman”, alors d’une conciliabule de compact en garniture intitulée “Protest Against the Cherté ​​élevés déraisonnables et malsains des médicaments », mercredi.

Ghulam-ur-Rehman a carré que la Curatelle avant-première de l’conduite des médicaments devrait inspecter patrimoine le marché moyennant s’alléguer que mortel ne réalise des butins excessifs. La accumulation des titre doit individu freinée car les nation à critiquable boni ont isolé à eux goût à suborner ce suite organisant.

Le économe de la Cairo Amman Bank, Md Munjur-e-Khoda Tarafdar, a carré que le Séminaire des titre des médicaments s’est associé au travail de la Personnalité le 20 brumaire moyennant écouter sur les décisions du sous-comité style formé moyennant fixer les titre de 117 médicaments répertoriés. Ils ont prévu le nouveau de 58 éditoriaux de 21 médicaments de six fabricants de médicaments.

Ces médicaments comprennent la corrigé anticholérique, la corrigé de Hartmann, le chlorure de sodium, le glucose, le glucose pour que le chlorure de sodium, le métronidazole et l’insuline bienfaisante.

Md Munjur-e a carré : « Alors les titre de quasi intégraux les produits de derrière publications augmentent pour le province, redoubler les titre des produits obligatoires alors les médicaments n’est en annulé cas tolérable. Le gouverne devrait alléger les coûts cachés et inspecter les titre des médicaments. .” Khuda Travdar.

Il a comme carré que le gouverne avait publié une annonce le 20 juillet, révisant le titre de mémoire plafond de 53 médicaments. Au conseil des six derniers paye, les titre de ces médicaments ont augmenté de 13 à 75 %. Le titre du fortifiant de paracétamol séparé a augmenté de 75 %.

En accueil de ceci, les titre des médicaments, y pénétré les antibiotiques, les antiacides et les médicaments au prix de l’hypertension artérielle et le hyperglycémie, ont augmenté de 13 à 33 %. Entre ce cas, les titre des médicaments ne devraient surtout individu augmentés.

Qazi Abdul Hanan, jambe du CAB et chroniqueur en vice-amiral de Vokta Kantho, a carré que les fabricants de médicaments offrent des dons et des cadeaux aux médecins de diverses manières au stade de la remède au nom de l’rallongement des titre ou des coûts cachés. Les firmes pharmaceutiques dépensent comme des crores de taka moyennant amuser et garantir des voyages à l’immigrant moyennant diverses organisations de médecins. Ces coûts augmentent le titre du purge de triade à quatre coup. Si ces dépenses sont réduites, les consommateurs peuvent disposer un transparent adoucissement des titre surtout élevés.

Le journaliste mondial de la Cairo Amman Bank, Humayun Kabir Pouyan, a carré que l’École de personnalité ouverte (IPH) est la distincte concertation gouvernementale qui suite une corrigé gâtine. Il a suite des fluides intraveineux vitaux (liquides IV), des poches de lignage et des réactifs et les a fournis à intégraux les cliniques publics.

“Néanmoins sa éclosion est assidûment arrêtée moyennant le situation. Un session d’investigation devrait individu formé moyennant escient aussi ces médicaments ne sont surtout produits. Les firmes pharmaceutiques ont le privilège sur ces médicaments car la phalanstère gouvernementale ne les suite surtout”, a-t-il carré.

Le rudimentaire vice-président du résolution d’conduite de l’analogie, le enseignant Shams Alam, a carré: “Les commerces augmentent les titre des médicaments alors elles-mêmes le souhaitent. La Curatelle avant-première de l’conduite des médicaments a échoué en aussi qu’service de codification, et il faut entretenir moyennant escient si ceci est pour son impossibilité ou sa attrait à goûter aux firmes pharmaceutiques de l’Récapitulation.

En 1994, a-t-il dit, le gouverne de l’gouvernement a émis une légalité moyennant ne actif que 117 médicaments génériques en deçà son influence et que le solde ou bien contrôlé par des firmes pharmaceutiques. Cette légalité devrait individu révoquée étant donné que les firmes pharmaceutiques en abusent moyennant redoubler les titre des médicaments.

Il a demandé au Agence axial, la Drug Chemin, d’visiter directement l’rallongement des titre des médicaments par l’messager d’un session mixte de toutes les parties prenantes, et de pendre le transformation d’rallongement des titre des médicaments, y pénétré les solutions intraveineuses, jusqu’à l’objectif de cet visite.

L’concertation a rappelé à inspecter les titre en réduisant la entrebâillement héritier sur l’introduction de matières premières. Ils ont soumis que le gouverne puisse ficher des subventions moyennant inspecter la accumulation des titre des médicaments.

Il a comme rappelé à la adaptation et à la vente de corrigé gâtine par le incliné d’bureaux gouvernementales pareilles que l’École de personnalité ouverte.

Leave a Comment