Des chercheurs ont public que les vols spatiaux pourraient créature liés à des mutations de l’ADN et à un aplomb développé de maladies cardiaques et de carcinome | Tertre Sinaï


  • New York, New York
  • (31 août 2022)

Les astronautes courent un encore copieux aplomb de augmenter des mutations – probablement liées aux vols spatiaux – qui peuvent développer le aplomb de carcinome et de maladies cardiaques au espèce de à eux vie, escortant une traité événement de la Icahn School of Medicine du ballon Sinaï.

Une ramassis de chercheurs a prélevé des échantillons de foyer d’astronautes de la Individu Aeronautics and Space Influence (NASA) qui ont piloté des navettes spatiales convaincu 1998 et 2001. Ils ont public des mutations de l’ADN, appelées mutations somatiques, là-dedans le doctrine hématopoïétique (cellules souches hématopoïétiques) parmi complets les astronautes de la critique 14. . À eux conclusions, publiées là-dedans le chiffre d’août de Brut Communion Histologiesuggèrent que les vols spatiaux pourraient créature associés à ces mutations et soulignent l’influence d’un dépistage rougeaud invariable pile les astronautes totalité au large de à eux palissade et comme à eux bauge pile protéger à eux naturel.

Les mutations somatiques sont des mutations qui se produisent postérieurement l’parturition d’une subsister et là-dedans des cellules changées que les spermatozoïdes ou les ovules, ce qui signifie qu’elles-mêmes ne peuvent pas créature transmises à la postérité. Les mutations identifiées là-dedans cette traité réalisaient caractérisées par une surreprésentation des cellules sanguines issues d’un distinct duplicata, un changement indispensable érythropoïèse clonale (CH). Ces mutations sont ordinairement causées par des facteurs environnementaux, semblables que l’vitrine à la aurore ultraviolette ou à plusieurs produits chimiques, et peuvent créature le terminaison d’une chimiothérapie ou d’une Afrique pile le carcinome. Il existe peu de signaux ou de symptômes associés à l’HC ; La majorité des patients sont identifiés postérieurement des tests génétiques de à eux foyer pile d’changées maladies. Empressé que le CH ne sinon pas obligatoirement un programme de perte, il est actionnaire à un aplomb développé de perte cardiovasculaire et de leucose.

“Les astronautes travaillent là-dedans un décor escarpé où de copieux facteurs peuvent aguerrir des mutations corporelles, lequel le radical est le divergence interplanétaire, ce qui signifie qu’il existe un aplomb que ces mutations se transforment en érythropoïèse clonale. Balance gardé de l’privilège brioche pile les vols spatiaux commerciaux et l’creusage de l’interligne écarté , Et les risques potentiels pile la naturel de l’vitrine à distinct facteurs indésirables associés à des missions d’creusage spatiale fréquentes ou de longuette persistance, puis un périple sur Germinal, moi-même avons décidé d’reconnaître à la réflexion », a loyal l’promoteur radical de l’traité David Jokasian, MD, précepteur de médicament ( cardiologie) à l’Icahn Heart and Vascular Research Institute au ballon Sinaï Modification morphologique là-dedans un quart de 14 astronautes.

Les participants à l’traité réalisaient des astronautes qui ont exécuté des vols de bobineau spatiale par rapport courts (12 jours en norme) convaincu 1998 et 2001. À eux âge expédient incarnait d’quasiment 42 ans ; Quasiment 85% des âmes l’réalisaient et six des 14 en réalisaient à à eux gagnante christianisation. Les chercheurs ont prélevé des échantillons de foyer plénier des astronautes 10 jours monsieur à eux vol et le vasistas de l’arrivée, et des globules liliaux cependant triade jours postérieurement l’arrivée. Les échantillons ont été conservés à -80 °C comme quasiment 20 ans.

En utilisant le séquençage de l’ADN ininterrompu d’analyses bioinformatiques approfondies, les chercheurs ont repéré 34 mutations là-dedans 17 gènes conducteurs de CH. Les mutations les encore courantes sont survenues là-dedans TP53, Le gène qui article une protéine suppresseur de saillie, et DNMT3A, L’un des gènes les encore couramment mutés là-dedans la leucose aiguë myéloïde. Malheureusement, la bascule des mutations somatiques là-dedans les gènes évalués par les chercheurs incarnait inférieure à 2%, ce qui est le entrée habileté des mutations somatiques là-dedans les cellules souches hématopoïétiques qui est une hématopoïétique clonale à possible trouble (CHIP). Le CHIP est encore habituel parmi les individus âgées et est actionnaire à un aplomb développé de perte cardiovasculaire, de leucose et de carcinome épais.

“Empressé que la compromis sanguine clonale que moi-même avons observée incarnait de émondé par rapport impalpable, le aventure que moi-même ayons suivi ces mutations incarnait excentrique crédit gardé de l’âge et de la naturel par rapport jeunes de ces astronautes. Ressources ces mutations ne signifie pas obligatoirement que les astronautes développeront une perte cardiaque”, a loyal le Dr Jokasian. Et vasculaire ou cancéreux, cependant il y a un aplomb que ceci se produise derrière le ancienneté en intelligence d’une vitrine continue et prolongée à l’décor adverse de l’interligne écarté… à eux autorité à affaisser à eux accouchement. En rendement, nos tâches démontrent l’influence d’un dépistage hâtif et invariable pile juger la hypersensibilité aux infections. À nous certification est que la NASA et son ramassis médicale examinent les astronautes pile les mutations somatiques et une facultative progrès clonale, ou repli, complets les triade à cinq ans, non moins parfaits, comme les années de bauge sinon les mutations somatiques peuvent se augmenter de détourné reproductive et manoeuvrer des poux. . “

Les recherches de l’ramassis font corollaire à des tâches antérieures qui utilisaient les mêmes échantillons pile distinguer des biomarqueurs prédictifs là-dedans les exosomes – de infinitésimaux vésicules atomiques derrière des accouchement lipidiques d’acides nucléiques, de protéines, de lipides et de métabolites qui se forment à l’privé des cellules du école désintéressé et sont après libérées là-dedans la cession sanguine. , transmettant par conséquent des informations à apparier de à elles cellules d’préliminaire qui reflètent son relevé convaincu les cellules. Cette attribut des exosomes peut les titrer de grands biomarqueurs de la naturel et/ou de la perte, par conséquent que la sangle d’informations d’une débat à une distinct sur une longue distinction là-dedans le école. Lorsqu’ils ont traité des cellules cardiaques humaines derrière des exosomes dérivés d’astronautes, les chercheurs ont public que les exosomes affectaient la histologie du allocutaire de la vitamine D, qui risque un charge clé là-dedans la naturel des os, du cœur et des biscoteaux squelettiques. Ils ont impartialement évalué l’rendement des vols spatiaux sur l’ADN mitochondrial – le haploïdie des poupons organites qui fournissent de l’constance aux cellules. Là-dedans cette traité, l’ramassis a public que la ensemble d’ADN acellulaire passant là-dedans le foyer des astronautes incarnait de quelques à 350 coup abbesse à la commune, ce qui peut aguerrir des brutalités oxydatifs et une aigreur loin là-dedans le école.

“Bénédiction à ces tâches, moi-même avons garanti que les risques pile la naturel des vols spatiaux peuvent créature évalués parmi les astronautes. Ce qui est superbe gardant, c’est de exiger des tâches prospectives caractéristique contrôlées impliquant un copieux assemblée d’astronautes pile remarquer quoi ce aplomb évolue en animation d’une vitrine continue et avec apprécier ces modalités derrière les symptômes sanatoriums, l’imagerie et les résultats de atelier.Ceci moi-même permettra de affaisser des prédictions éclairées sur les individus les encore à aplomb de perte en animation des phénomènes que moi-même voyons et d’obliger la sujet à des approches de médicament de légèreté individualisées pile une interaction et une préjugé précoces », a loyal le Dr Jokasian.

alentours: Caractéristiques des mutations hématopoïétiques clonales (CH)

une exposé: ( a ) Nous-mêmes avons repéré des mutations somatiques là-dedans l’érythropoïèse clonale connue des gènes du possible charretier non unique (CHIP) à l’possédant de cellules mononucléaires du foyer extérieur isolées de 14 astronautes qui ont exécuté des vols de bobineau court-courriers de 12 jours convaincu 1998 et 2001. Fondé derrière BioRender.com. (B) Le assemblée de variantes somatiques non synonymes de nucléotide spéciale (SNV) là-dedans les gènes moteurs CHIP protégés pile tout prédisposé. c Marge de singuliers bonshommes de remplacement observés là-dedans les SNV clonaux. Une spéciale translocation de la guanine contre la thymine est observée. d Concision de hétérogenèse par VAF pile tout représentatif de hétérogenèse.

Leave a Comment