COVID-19 et le intellect | Connaissance Aujourd’hui Canada

Ceci aventure surtout de paire ans et chope que le COVID-19 a été diagnostiqué envers la ouverture jour à cause à nous terroir. Des opérations de raffiné confirment à présent ce que les patients rapportent depuis amplement : que le syndrome COVID-19 à immense repère existe. Toutefois, il n’y a éternellement pas d’coordination sur une trame nette de çuila.

La récapitulation à immense repère des symptômes du COVID-19 maintenue par le Center for Disease Control (CDC) contient une dissemblance de symptômes, de la apathique et des problèmes cognitifs aux maux musculaires et aux sédition gastro-intestinaux, ce qui rend escarpé l’préparation d’une trame honnête. Quoique les problèmes de trame, les patients post-COVID-19 ont désir d’charité, et surtout nous-mêmes en savons sur ce syndrome, principalement les médicament peuvent créature prodigués.

Montée : tadamichi / Shutterstock

Résultats des opérations de neuroimagerie

La dernière dissection publiée en germinal 2022 est beaucoup importante et entier à cause la raffiné sur le COVID-19. Les chercheurs peuvent examiner l’imagerie intellectuelle des participants à l’dissection entrée et alors COVID-19.

Des chercheurs en Angleterre ont organisé des opérations sur le boîte moral (IRM) des participants entrée la épizootie de COVID-19 à cause le châssis d’une distinct dissection de raffiné (dissection aplatie de la nation).

Oscillant la épizootie de COVID-19, nombreux participants ont été testés positifs envers le COVID-19, et d’plusieurs non. Les chercheurs ont renouvelé l’IRM sur les paire centres. Il y avait 401 monde testées positives envers COVID-19 (malheureusement 4% ont été hospitalisées) et 394 témoins alors des résultats de expérimentation COVID-19 négatifs. Toutefois, nombreux témoins ont exact une fluxion de poitrine convaincu les examens IRM.

Les résultats des monde testées positives au COVID ont montré une abaissement du cubage ordinaire du intellect et des changements (une abaissement de l’mensuration de la science grise) à cause une piaculaire du enveloppe préfrontal importante envers la acheté de fermeté cognitive et le gyrus parahippocampique, qui bajoue un impératif suffisant impératif à cause le encodage et la anamnésie de recette. Il y avait autant des lésions tissulaires à cause le enveloppe olfactif, qui est suffisant envers le cohésion et la audience des odeurs. Ces changements n’ont pas été observés parmi les participants qui avaient une fluxion de poitrine convaincu les scans.

Nagt et al (2021) ont passé en acte 27 opérations de neuroimagerie de patients atteints de COVID-19 tyrannique et bénin. Des changements cérébraux à cause les structures olfactives (filière olfactif) et le anatomie calleux (un coquelicot convaincu les hémisphères juste et bête du intellect) ont été observés à cause 48 % des cas. Il y a autant eu des changements à cause les structures des lobes limbiques et frontaux qui font autant chapitre du filière d’odeurs.

Résultats des opérations cognitives

Les mêmes chercheurs en Angleterre (Douaud et al., 2022) ont complet différentes tests cognitifs sur des participants testés positifs et négatifs envers COVID-19. Les résultats ont montré une exactitude allié et des réponses surtout parasites parmi les monde du formation assistant qui n’ont pas été testées positives envers COVID-19.

Une dissection batave (Heesakkers et al. 2022) a enregistré 452 patients, âgés de 16 ans ou surtout, qui sont sortis des unités de médicament intensifs de 11 maternités. Le apprentissage médian en ensemble de médicament intensifs voyait de 18 jours. Comme le châssis du soutenu d’un an, les patients ont récépissé un demande d’krach cognitif. 16,2 % des patients ont recommandé des symptômes cognitifs (krach cognitif usuel à ondulé, vexé, pas surtout de notes)) et 26 % avaient des symptômes psychiatriques (frayeur, tristesse, SSPT).

Les participants à l’dissection à Wuhan, en Occasions, accomplissaient âgés de 60 ans et surtout et accomplissaient sortis de triade maternités COVID-19 (Liu et al., 2022). Les chercheurs ont enrégimenté 3 233 survivants du COVID-19 envers un soutenu six traitement alors à elles balade.

Du chiffre introductif, ils ont enregistré 1 438 sujets et 438 témoins envers 12 traitement de soutenu. Les changements cognitifs ont été évalués à l’charité du demande de l’agent sur la altération cognitive parmi les monde âgées et de l’entretien téléphonique Cognitive Status-40.

Un soutenu de 12 traitement des survivants du COVID-19 a montré des déficits cognitifs à immense repère (sédition de la anamnésie et de l’soin) parmi 15 % des survivants, 9,1 % des survivants avaient une déficience cognitive insouciante (MCI) et 3,3 % souffraient de caprice. Les chercheurs ont donné que le COVID-19, en phénoménal le COVID-19 tyrannique, peut créature parent à une déficience cognitive à immense repère et à un assurance montré de caprice.

En idée: La raffiné indique que même le COVID-19 bénin provoque des changements à cause le intellect et peut contrarier des déficits cognitifs, il est alors résolument meilleur de agir chaque ce qu’il faut envers ne pas débouler persévérant. Toutefois, si toi-même avez eu le COVID-19 et que toi-même avez des déficiences cognitives, il peut créature essentiel de avertir le administration de neuropsychologie de votre association et de exécuter une comparaison neuropsychologique.

Ceci montrera si toi-même avez des déficiences cognitives (anamnésie, soin/accaparement, cohésion de l’épreuve, etc.), à elles étendue (handicaps légers, modérés et pourpre) et pardon terminer et/ou enchaîner les performances cognitives.

Restez en ordre et en attentionnée personnalité, chaque le monde !

Leave a Comment