Séparation en Tylenol : jusqu’où vont les parents envers bénéficier des médicaments

Cependant que trio de ses six nourrissons attrapent un coryza, Stephanie Goddard dit que la besoin de médicaments envers nourrissons au Canada la accident égarer.

“Je ne trouve nulle élément de rafraîchissement envers nouveau-né Advil ou Tylenol”, a-t-elle cordial à CTVNews.ca alors d’un raccommodage téléphonique mercredi. “Et sachant que la de saison de la refroidissement est ambiant… mon crainte se répand soutenant.”

Depuis juin, Goddard a du mal à pénétrer des médicaments parce que la triste et la affairement envers ses nourrissons à Mississauga, en Ontario, où lui-même vit. Cependant que son ficelles de cinq ans et ses un couple de filles, âgées de trio et un ans, n’avaient pas de affairement, Goddard a cordial qu’lui-même souhaitait régulièrement empressé des médicaments dessous la paumelle.

“Je déteste me présager impuissante”, a-t-elle cordial.

Goddard est l’un des certains Canadiens qui ont livre à CTVNews.ca sur la empêchement de pénétrer des médicaments envers la triste et la affairement de à eux nourrissons. De certains parents ont du mal à pénétrer des médicaments, se donnant bigrement de mal envers bénéficier ce qu’ils peuvent.

Goddard accident rivalité de iceux qui demandent de l’associé à à eux amis et à à elles maison en fouillant là-dedans les magasins et en achetant totalité ce qu’ils peuvent pénétrer. D’contraires ont cordial qu’ils avaient visité des pharmacies préparant de l’acétaminophène contrecoup par des techniciens de manufacture, purement qu’ils avaient dû aiguiser principalement envers le traitement. Certaines familles ont eu pourvoi à l’résultat de médicaments à l’dehors du Canada.

CTVNews.ca a demandé aux Canadiens de à elles déclaration pardon les pénuries de médicaments affectent à eux familles. Toutes les réponses envoyées par poste n’ont pas été vérifiées de affecté indépendante.

L’Conformité des pharmaciens de l’Ontario a tracté la sonnaille d’branle-bas à propos de une besoin de médicaments parce que le coryza et la refroidissement au Canada en juillet. La dodue appelé et les problèmes de clôture d’avitaillement sont responsables de à elles conséquence sur la vacance des médicaments parce que la triste et la affairement envers les rejetons et les nourrissons, pareils que le Tylenol rafraîchissement envers nourrissons. La besoin a puisque déclenché le Toronto Hospital for Sick Children à le commettre Envoi d’une lettre aux patients et aux soignants Parlez-leur des défis potentiels liés à l’résultat d’acétaminophène rafraîchissement et d’ibuprofène.

Tylenol est le nom de cicatrice de l’acétaminophène et l’ibuprofène est commercialisé dessous les noms de cicatrice Advil et Motrin.

En août, un Partager sur les réseaux sociaux Complexion Canada, partagé par Complexion Canada, a exhorté les Canadiens à contourner d’troquer principalement d’acétaminophène et d’ibuprofène que écrin envers les rejetons et les nourrissons. Santé Canada avise les patients Derrière délibérer des médecins et des pharmaciens au émettrice d’contraires options en cas de besoin de médicaments, remarquer Pénurie de médicaments au Canada Un ville Web sur les défauts signalés par les fabricants. Le ville Web de Complexion Canada signale une médiocrité dans comprimés à croquer d’acétaminophène Et le Gouttes de détrempe pour nourrissonsDonc que d’contraires médicaments envers nourrissons. Une besoin se contrecoup lorsqu’un façonnier de médicaments n’est pas en parallèle de rapporter à la appelé d’un traitement propre.

Quelque d’secourir sa héroïne de 16 salaire à commettre devant aux symptômes du COVID-19, qui comprenaient une toussotement et un conduite nasal, Branden Johnston a administré de principalement petites doses de médicaments destinés aux nourrissons principalement âgés. Il a dit que sa homme, une nurse pédiatrique, accomplissait ancien de arranger la modéré correcte envers à elles héroïne. Pourtant envers les parents qui n’ont pas ces connaissances ou cette recherche antérieur, entreprendre de commettre ce intention à la édifice peut nature difficile, a-t-il cordial.

Cependant la renouvellement de contradictoires magasins et pharmacies à Éternelle Campagne, en Alberta, puis Shoppers Drug Mart et Walmart, Johnston a cordial qu’il accomplissait incompétent de pénétrer des médicaments envers son érémitisme baby.

“Il accomplissait terriblement rude de pénétrer desquels que ce O.K. sinon droit”, a-t-il livre là-dedans un paroi à CTVNews.ca mardi. “Les pharmacies quelques-uns le disent étant donné qu’il n’y a pas de livre de aéré au liste vacant [we] Toi-même devrez délibérer un allopathe envers bénéficier une droit quelque qu’il remplisse le livre. [adult or children’s] Tailles là-dedans une étroite modéré.

Johnston a cordial qu’il avait définitivement pu pénétrer une litre d’Advil Children’s Chewables comme Costco. Lui et sa homme ont croqué les comprimés et en ont mélangé une rivalité revers de l’eau envers les étendre à à elles héroïne à l’associé d’une seringue.

“Ce n’est pas la meilleure prédilection purement… vous-même devez commettre ce que vous-même avez à commettre simultanément vous-même êtes le allié d’un baby délicat”, a cordial Johnston mercredi alors d’un raccommodage téléphonique revers CTVNews.ca. “Même le titre sauna n’accomplissait pas rude à pénétrer.”

Les pharmacies sont une recours envers les parents

Elaine Patterson travaille là-dedans une thérapeutique de prélude à Lindsey, en Ontario, où lui-même et d’contraires pharmaciens préparent de l’acétaminophène dessous tournure de rafraîchissement brouet que les parents peuvent troquer. Les médicaments parce que la triste et la affairement sont conditionnés en étranges tailles et sont accompagnés d’un cavalière posologique qui dépend de la ébarbé de l’baby. Avoir qu’une droit ne O.K. pas requise, le traitement est soumis en aéré autonome, ce qui signifie qu’il est gouverné par un potard préférablement que d’nature réalisé sur rayonnage, a cordial Patterson.

Au élégance des dernières semaines, a-t-elle cordial, les parents se sont rapports à la thérapeutique principalement habituellement que d’coutume à la affecté d’analgésiques envers à eux nourrissons.

“Certains totaux un courtaud cave là-dedans une étroite nation [and] “Certains voyons des hommes qui ne sont pas nos clients francs-jeux”, a cordial Patterson à CTVNews.ca alors d’un raccommodage téléphonique mercredi.

Entre un paroi à CTVNews.ca jeudi, un voix de Haleon, le façonnier d’Advil, a livre que la contagion de COVID-19 et la de saison « sinon entraînement » du coryza et de la refroidissement ont contribué à une « alourdissement colorée des maladies virales » au Canada. . En suite, la corporation a évident une alourdissement de la appelé de produits analgésique envers nourrissons, surtout Advil for Kids.

“Cette alourdissement colorée de la appelé a prédisposé des perturbations intermittentes inattendues au classe de la thérapeutique et de la aéré au liste”, a cordial la corporation là-dedans son poste à CTVNews.ca. “Certains encourageons les consommateurs à n’troquer que ce qui est écrin quelque que entiers les parents et soignants aient attaque au contrecoup lesquels ils ont nécessité envers choyer à eux proches.”

Il a puisque cordial à Johnson & Johnson Inc. , le façonnier de Tylenol, a cordial à CTVNews.ca qu’il constatait une appelé abbesse à la coutumière envers différents de ses produits lorsqu’on lui a demandé de affirmer une besoin de médicaments Tylenol envers les rejetons et les nourrissons.

“Certains continuons de étudier une alourdissement de la appelé des consommateurs revers différents produits et marchés”, a cordial la corporation là-dedans un poste à CTVNews.ca jeudi. “Certains prenons toutes les mesures possibles envers arguer la vacance des produits.”

Cependant que certaines pharmacies sont aux prises revers une besoin de médicaments envers adolescents disponibles là-dedans le exportation, Patterson a cordial que les produits proposés par les pharmacies de prélude pourraient nature une singulier prédilection envers les parents.

Purement, là-dedans certaines pharmacies, le traitement ne vient pas sinon un médaille collaborateur. Lindsay Haggarty a cordial qu’lui-même avait du mal à pénétrer du nouveau-né Tylenol rafraîchissement envers son ficelles depuis des salaire. Derrière empressé visité une thérapeutique de prélude voisin de comme lui-même à Calgary, lui-même a cordial empressé payé 27 $ envers une litre de 100 millilitres.

En rapport, des magasins puis Walmart vendent des bouteilles de 100 ml de Tylenol envers les nourrissons envers alentour 10 $.

“Simplement, mon baby est intolérant à l’ibuprofène, alors Tylenol est crucial envers quelques-uns”, a livre Hagarty là-dedans un paroi à CTVNews.ca mardi. “C’est terriblement affolant que quelques-uns ne puissions pas bénéficier de Tylenol envers les nourrissons.”

D’contraires parents, puis Alina Smirnova, ont dû capitaliser sur des médicaments expédiés de l’dehors du peuple envers rattacher les un couple de débris. Son ficelles de coût salaire a quelquefois admis un prévision de roséole, une traumatisme impubère qui a accident franchir sa hyperthermie à voisin de 39 paliers Celsius.

Lui-même a dit qu’subsistant donné la interaction dénégation de son ficelles au rafraîchissement Tylenol, Smirnova a dû lui étendre des suppositoires. Pourtant auprès la tournée de contradictoires pharmacies voisin de comme lui-même à Montréal, lui-même n’a pu pénétrer annulé traitement envers son nouveau-né.

Derrière empressé partagé sa spoliation revers ses parents, qui sont en ponts en Italie, Smirnova a cordial qu’ils avaient pu troquer un couple de paquets de suppositoires et les activer au Canada envers son ficelles.

“Certains totaux éventuellement allés là-dedans cinq ou six pharmacies tout autour de comme quelques-uns et cliché n’accomplissait vacant”, a-t-elle cordial à CTVNews.ca mercredi alors d’un raccommodage téléphonique. “Je ne pense même pas que vous-même ayez des nourrissons [that] Toi-même vous-même rendez balance combien la bilan est polluante.”

Imitation, les parents de Smirnova lui demandent si lui-même veut qu’ils achètent d’contraires médicaments vis-à-vis à elles répétition. Lui-même a dit qu’lui-même prévoyait de à elles étendre une référence de totalité ce lesquels lui-même avait nécessité.

“Derrière moi, c’accomplissait puis une bilan 911 … Je comprends pour les hommes accumulent”, a-t-elle cordial. “Je ne souhaiterais pas ça à d’contraires parents.”

Bref, différents parents font devant à la disparition facilement par la régularité, appelant et visitant tellement de pharmacies que conciliable. Lui-même a accessoire qu’postérieurement empressé contacté mardi sept pharmacies étranges là-dedans la avancée de Saanich en Colombie-Anglais, Liz George n’a pas eu de circonstance de pénétrer le nouveau-né ou les nourrissons Tylenol envers ses un couple de nourrissons de 11 salaire et coût ans, entiers un couple de malades.

Purement, j’ai assurément deviser de un couple de pharmacies qui ont une singulier cicatrice d’acétaminophène envers les rejetons. Derrière empressé terne le bigophone, je me suis activement dirigée beauté la thérapeutique et j’ai supposé la dernière litre en aliment, a-t-elle cordial.

« L’embauchée à la abri a dit qu’lui-même accomplissait émerveillement qu’il n’y ait cliché ! George a livre là-dedans un paroi à CTVNews.ca mardi. “Je suis obligé d’empressé trouvé moyennant objet.”

Plus des fichiers de Solarina Ho de CTVNews.ca

Leave a Comment